Les Fédérateurs Index du Forum


Critique littéraire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Fédérateurs Index du Forum -> Divers -> Le reste du monde
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Magefreezer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 21 Oct - 21:49 (2009)    Sujet du message: Critique littéraire Répondre en citant

Critique de  Sang négrier  de  Laurent Gaudé 
 
Laurent Gaudé est né le 6 juillet 1972. C’est un écrivain français qui a écrit une dizaine de pièces de théâtre, quelques romans et deux nouvelles dont « Sang négrier » en 2006.
Au large du Sénégal, un navire négrier, après avoir chargé sa cargaison de bois d’ébène  perd son capitaine emporté par le scorbut, une maladie due au manque de vitamine C. C’est maintenant au narrateur dont on ignore le nom, de prendre les commandes du bateau. Le nouveau commandant et son équipage se rendent dans la ville de l’ancien capitaine pour déposer son corps auprès de sa famille. Mais pendant cette escale, un marin se rend compte que cinq esclaves nègres se sont échappés. Commence alors une traque pour les retrouver à la limite du fantastique mais en même temps très réaliste.
Le narrateur est ici le héros de l’histoire. Le déroulement de cette nouvelle est bien construit, aucun passage ne lasse le lecteur. L’action est présente du début jusqu’à la fin. Le style d’écriture n’est pas difficile, mais on retrouve du vocabulaire peu usuel : « un second promu par les aléas » page 12, ligne 32 ; « remonter vers Saint-Malo pour y déposer la dépouille » page 14, ligne 89. On ressent une certaine frayeur pour les passages où les nègres sont traités comme des marionnettes : « J’abattis le premier nègre qui se présenta. Il alla rouler au milieu des autres, le poitrail ouvert. » Quand on sait que cela s’est vraiment passé plusieurs siècles auparavant, c’est horrifiant. Ce livre est construit comme un polar. Difficile de reposer le livre avant d’avoir fini la nouvelle !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 21 Oct - 21:49 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Micho
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2009
Messages: 504
Localisation: Nord
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 兔 Lapin
Point(s): 110
Moyenne de points: 0,22

MessagePosté le: Mer 21 Oct - 22:15 (2009)    Sujet du message: Critique littéraire Répondre en citant

Putain ! tu as du mettre 3h pour faire ca !  Laughing
_________________
"Trop bizarre pour vivre et trop rare pour mourir."


Revenir en haut
vratus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2009
Messages: 169
Point(s): 66
Moyenne de points: 0,39

MessagePosté le: Mer 21 Oct - 22:28 (2009)    Sujet du message: Critique littéraire Répondre en citant

Alors alors... voyons voir c'qu'on a là...
Pour la situation du texte, c'est bien Mage, personnellement, j'ajouterai une chose, c'est que, sang négrier est
le premier de deux « récits sidérants » (voir le sous titre du recueil Voyages en terres inconnues. si tu as le recueil complet); Tu peux aussi ajouter le petit détail qui parait con mais qui fait joli: c'est une nouvelle courte (une 30ene de pages si je me souviens bien).
Voilà pour l'introduction du bouquin.

Pour ton développement, comme tu l'as dit dans la chatbox, ton explication de texte (tu appelles ça critique litt, moi j'appelle ça explication de texte, mais tkt pas, c'est globalement la même chose, juste l'habitude ^^) reste trop générale. En fait, ce que tu as fait, j'aurais dit que c'était un résumé simple du texte si tu n'avais pas glissé quelques repères du texte... Bref, faut vraiment que tu te plonges dans le texte pour démontrer des choses.

Par contre, là où t'as superbement bien joué (si t'as pas triché sur le net ^^) c'est que tu as deviné les 2 gros axes de la nouvelle:
- le fantastique: 5 nègres qui s'échappent d'un bateau, qui se font poursuivre dans les rues de St Malo, et où ils vont voir la mort de près... C'est étrange quand même.
- Le réalisme... le "narrateur", nouveau capitaine du bateau comme tu dis, qui va raconter la vie par rapport à la traite des nègres... c'est assez flagrant.

Maintenant, ton vrai devoir consiste à développer ces 2 points... Autrement dit: qu'est ce qui t'as fait découvrir ces deux thèmes ? Faut que tu fouilles le texte pour repérer des éléments (comme tu as fait 2/3 fois, en citant les lignes). Quand tu auras fait ça, tu auras vraiment expliqué/critiqué le texte, et donc tu auras réellement fait le devoir demandé Smile


Bref, c'est pas mal ce que t'as fait, mais ça reste plus proche d'un résumé de texte que d'une explication/critique... Faut que tu développes plus, que tu fouilles un peu plus le texte (comme diraient certains de mes profs: "attachez vous au texte bon sang !").

PS: petit truc par rapport au titre du bouquin que t'as souligné... ça c'est à l'écrit manuscrit, sur pc, on met en italique théoriquement (même à l'écrit manuscrit en fait il faudrait, mais c'est plus dur et moins visible) ^^ voilà, c'était juste la petite remarque comme ça.


Revenir en haut
Carys
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 22 Oct - 06:54 (2009)    Sujet du message: Critique littéraire Répondre en citant

Pour faire de l'italique à la main, la convention veut qu'on souligne l'expression.

Revenir en haut
Magefreezer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 22 Oct - 09:49 (2009)    Sujet du message: Critique littéraire Répondre en citant

Ok merci beaucoup Vratus.

Citation:
 Par contre, là où t'as superbement bien joué (si t'as pas triché sur le net ^^) c'est que tu as deviné les 2 gros axes de la nouvelle:- le fantastique: 5 nègres qui s'échappent d'un bateau, qui se font poursuivre dans les rues de St Malo, et où ils vont voir la mort de près... C'est étrange quand même.
- Le réalisme... le "narrateur", nouveau capitaine du bateau comme tu dis, qui va raconter la vie par rapport à la traite des nègres... c'est assez flagrant.

Je l'ai bien fait tou seul =)

J'ai retravaillé le début, mais maleureusement j'ai pas eu le temps de pourvoir détailler ces 2 gros axes.
J'ai modifié le début

Laurent Gaudé est né le 6 juillet 1972. C’est un écrivain français qui a écrit une dizaine de pièces de théâtre, quelques romans et deux nouvelles sur le même sujet, inclus dans le même ouvrage « Les terres foudroyées ». Dont « Sang négrier » en 2006 le premier de ces deux « récits sidérants ».


Revenir en haut
vratus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2009
Messages: 169
Point(s): 66
Moyenne de points: 0,39

MessagePosté le: Jeu 22 Oct - 10:27 (2009)    Sujet du message: Critique littéraire Répondre en citant

Carys a écrit:

Pour faire de l'italique à la main, la convention veut qu'on souligne l'expression.
Pour être tout à fait exact, si ton italique est réellement bien fait à la main, il est accepté, mais les gens ne sachant pas écrire de travers, c'est le soulignement qui a été mis en avant pour ne pas se péter la tête.

Revenir en haut
Micho
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2009
Messages: 504
Localisation: Nord
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 兔 Lapin
Point(s): 110
Moyenne de points: 0,22

MessagePosté le: Jeu 22 Oct - 11:18 (2009)    Sujet du message: Critique littéraire Répondre en citant

Alors la ! demande à mes profs, je sais écrire à tort et à travers ! (lo/ !ca va faire rire que moi mais j'assume !)
_________________
"Trop bizarre pour vivre et trop rare pour mourir."


Revenir en haut
Magefreezer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 22 Oct - 17:23 (2009)    Sujet du message: Critique littéraire Répondre en citant

moi quand je veux écrire en Italique, j'écris en Italique

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:52 (2017)    Sujet du message: Critique littéraire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Fédérateurs Index du Forum -> Divers -> Le reste du monde Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Portail | Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation